Pro reussite

Comment bien négocier la revente de son entreprise ?

Vous projetez de revendre votre entreprise, et avez soigneusement respecté toutes les étapes relatives à cette démarche. C’est-à-dire la préparation, le diagnostic et l’évaluation. En effet, c’est à partir des atouts et des faiblesses de l’entreprise que vont se baser les négociations.

Le diagnostic et l’évaluation

L’expert-comptable se charge du diagnostic de l’entreprise : celui-ci peut porter sur plusieurs volets. En premier lieu le diagnostic comptable et financier, permettant de faire ressortir les chiffres d’affaires des trois dernières années, l’actif et le passif, etc. Il y a aussi le diagnostic portant sur le domaine organisationnel et sur les ressources humaines : productivité, efficacité. Un bilan des compétences peut être initié, le but étant de déterminer si l’employé occupe la bonne place, s’il faut l’affecter à un autre poste répondant plus à son profil, s’il faut lui prescrire des formations ciblées. À programmer également : le diagnostic juridique, c’est-à-dire tout ce qui concerne les formalités administratives telles que la mutation de l’entreprise, la nature des contrats et des baux, leur portée et leur échéance. L’expert-comptable recommandera au besoin d’autres diagnostics à réaliser en fonction des spécificités de l’entreprise, l’objectif étant de débusquer les risques potentiels.

C’est à partir de ces diagnostics que l’entreprise sera évaluée : mise en avant des forces et des faiblesses, fixation du prix de la cession. Le cabinet Cocerto, des experts en comptabilité sont à votre disposition pour un accompagnement sur mesure tout au long de l’opération.

La négociation proprement dite

C’est bien entendu avec le repreneur potentiel que s’effectuera la négociation. Rappelons qu’il est judicieux de prévoir de traiter avec au moins deux repreneurs : le second représentera la seconde option dans le cas où les négociations avec le premier n’auraient pas abouti. Il vaut mieux ne pas mettre la barre trop haut non plus – que votre entreprise ait le vent en poupe ou qu’elle soit tout simplement bien portante. Certes, la négociation sera longue et incertaine, et vous risquez de perdre votre repreneur.

Les publications similaires de "Actualités"

  1. 5 Déc. 2018comment choisir le statut de sa société ?7 hits
  2. 15 Nov. 2018Des centaines de formations par domaines de maîtrises58 hits
  3. 30 Oct. 2018Parcourez les offres pour trouver votre bureau a louer61 hits
  4. 16 Sept. 2018Beaucoup de français apprécient étudier en espagne114 hits
  5. 17 Juin 2018Juste ce qu'il faut pour vos moments de réunions171 hits
  6. 8 Juin 2018Comment garder l'harmonie entre collègues210 hits
  7. 1 Juin 2018Paris vous aide pour domicilier votre entreprise205 hits
  8. 4 Mars 2018Pourquoi choisir de se faire accompagner par un professionnel pour défiscaliser en outremer ?279 hits
  9. 24 Fév. 2018Comment se calcule le prix bas pratiqué par le mandataire automobile ?320 hits